Baise en voiture

J’aime bien faire la fête et essayer de nouveaux trucs côté sexe. Je ne suis pas volage, au contraire, mon mec adore faire comme moi, j’ai trouvé chaussure à mon pied. Je pourrais dire que nous sommes pareils. Voici un exemple d’aventure qui nous est arrivée. La semaine dernière, la veille du samedi s’annonçait totalement ordinaire, car nous n’avions rien prévu cette soirée-là. Le téléphone sonne pendant le repas et l’on nous invite à un nouveau bar qui vient d’ouvrir à la banlieue. Comme je ne voulais absolument pas demeurer à la maison, nous acceptons de nous y rendre.

J’arrive dans ce bar avec mon mec et je suis la seule gonzesse du groupe, car nous sommes avec tous ses amis. Les festivités se déroulent à la perfection, l’alcool coule à flots, d’autant plus que j’ai pris soin de mettre une flasque de whisky dans mon sac à main. À tour de rôle, mon copain et moi allons dans les chiottes pour faire le plein de notre verre, question d’agrémenter la soirée. C’est le genre de fête que j’aime, quand j’éprouve un sentiment de béatitude, rien ne peut me déranger, je me sens belle et je suis confiante. Nous dansons sur des hits des années 80, c’est la fiesta. Certaines chansons me font perdre la tête et je me transforme progressivement en bête sexuelle, surtout à la minute où la voix de Samantha Fox m’incite à fredonner « Touch me, Touch me now ! »

Je regarde mon mec avec mes yeux les plus cochons et plusieurs autres hommes me matent, je me déhanche sans aucune retenue, mais la seule personne que je veux impressionner c’est notre copain Alex. Lorsque je danse, je plaque mes fesses à la hauteur de sa bite et je fais des rotations du bassin. Mon popotin roule sur son sexe et je peux le sentir se réveiller. Je lui chuchote à l’oreille : « J’ai vraiment envie de toi, je veux que tu me prennes avec ton sexe bien dur, mec ! » Il me dit de passer au vestiaire pour prendre mon manteau, nous irons dans la bagnole pour baiser. Je l’embrasse sur la nuque puis sur les lèvres, que je prends soin de lui mordre pour lui montrer mon excitation. Nous saluons les autres sans oublier mon mari, lequel nous demande si nous montons dans la bagnole pour quitter le bar, ce qui ne serait pas sage, car nous avons bu quelques verres. Je lui réponds : « Nous n’allons que baiser dans l’auto. » Il éclate de rire croyant que je fais une blague. Il est trop chou !

La voiture est garée un peu en retrait des autres, cependant, elle est directement sous un lampadaire. Nous ne faisons pas attention à la lumière qui éclaire l’intérieur, nous nous installons et nous n’arrêtons pas de rigoler de ce que nous nous apprêtons à faire. Nous ne pensons pas une seconde au fait que quelqu’un pourrait nous apercevoir ou même venir nous mater. J’ai de la difficulté à enlever mes vêtements, puisque l’espace est restreint. Puis nous nous retrouvons nus, assis chacun sur son siège. Je me penche pour prendre sa bite en bouche. Elle a déjà atteint son maximum, car ma danse dans le bar l’a bien allumé. Alex est prêt à tout. Je commence à lécher son sexe calmement et ensuite fougueusement. J’alterne en ce qui concerne la vitesse, je vais tantôt rapidement et parfois plus lascivement. Il gémit et il me dit d’arrêter, il a tellement envie de moi qu’il est sur le point d’exploser. C’est la première fois que nous faisons ça dans la voiture, alors nous ne savons pas trop comment nous y prendre. Je m’assoies sur le siège passager et j’écarte mes jambes au maximum. Il a assez d’espace pour se placer entre elles. Il aligne sa bite avec ma chatte et la fait pénétrer d’un seul mouvement. C’est si serré mais si bon ! Il entre et sort son pal de moi, je l’observe et ça m’enivre encore plus. J’adore regarder son sexe, il est si fort et si dur. Puis la boucle de la ceinture de sécurité me blesse à la hanche à cause des coups de reins qu’il me donne et chaque fois ma cuisse percute le bout de métal. C’est pour cette raison que je lui demande de changer de position. Nous ne savons pas comment nous disposer. Nous rigolons et nous n’avons aucun malaise. Nous voulons jouir, un point c’est tout. Alors, il s’assoit sur le siège, …

Lire la suite

Laisser un commentaire